Technologue (Programme Alternance travail-études)

Sortir des sentiers battus

La technologie évolue en continu dans notre société qui vit à un rythme effréné; elle donne lieu à la création d’une multitude de programmes informatiques et de gadgets qui, il n’y a pas longtemps encore, auraient été difficiles à imaginer. Tout d’abord, c’est un phénomène qui a des répercussions à la fois positives et négatives, car cette prolifération facilite l’accès à l’information. C’est la notion d’imprévisibilité dans le milieu de travail qui a poussé Ali à présenter une demande d’emploi de technologue au Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS). Ali fait un travail qui sort de l’ordinaire. « Nous devons aborder la technologie sous un autre angle et sortir constamment des sentiers battus », dit-il. Les technologues doivent posséder une grande dextérité et des aptitudes marquées pour la mécanique dans le domaine de l'électronique. « C’est formidable de mettre ses compétences à contribution pour que le Canada soit un pays plus sûr », ajoute-t-il.

Grâce au programme Alternance travail-études de son université, Ali a fait ses premiers pas au Service lorsqu’il était étudiant de quatrième année en génie logiciel. Les participants à ce programme font alterner études et travail, ce qui leur permet d’acquérir une expérience pratique. Tous les participants au programme font un stage en milieu de travail. Les étudiants ont accès, par Internet, à une liste d’employeurs et à des descriptions de travail. Ils posent leur candidature et sont convoqués à des entrevues. À la fin de leurs études, les diplômés ont fait quatre stages d’une durée de quatre mois dans leur domaine d’études. « Le programme est formidable. Il permet aux étudiants d’étoffer leur curriculum vitae et d’acquérir de l’expérience avant d’obtenir leur diplôme », ajoute Ali. « Dans mon cas, le programme m’a permis de mettre un pied dans la porte du Service, car c’est ici que j’ai fait mes deux derniers stages».

Lorsqu’il a obtenu son diplôme, Ali s’est fait offrir un contrat à titre de consultant auprès du SCRS. Après trois années à ce titre, il s’est présenté à un concours dans l’espoir d’obtenir un poste de technologue. Il s’agit de concours internes auxquels sont admissibles les employés qui satisfont pleinement aux exigences des postes affichés. Le processus diffère selon les directions et les postes, mais il comporte habituellement une entrevue et souvent un test écrit. Ali a obtenu le poste de technologue et il a été nommé pour une période indéterminée au SCRS. « Le processus a été stressant, mais je suis fier d’avoir gagné le concours », conclut-il.

« Les noms des employés ont été modifiés par souci de protection de leur vie privée ».